Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Actualités | Enfant | Les adolescents abuseraient-ils de leurs téléphones portables ?
a

Les adolescents abuseraient-ils de leurs téléphones portables ?

L’étude de l’Association Santé Environnement France démontre que les trois quarts des adolescents s’endorment avec leurs téléphones allumés sous l’oreiller...

L’étude de l’Association Santé Environnement France démontre que les trois quarts des adolescents s’endorment avec leurs téléphones allumés sous l’oreiller, sur la table de chevet, après l’avoir gardé en main toute la journée.

Cette enquête a été  réalisée auprès de 600 élèves âgées de 14 à 20 ans.  Ces individus ont répondu à certaines questions élaborées dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur les risques liés aux téléphones portable, structurée l’automne dernier par l’ASEF dans les centres de formation et lycée de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Certains éléments ont affirmé que les précédentes études, à savoir que les trois quarts des ados utilisent un portable avant l’âge de 14 ans et un tiers avant l’âge de 10 ans.
La majorité d’entre eux, soit 85%, préfère l’envoi des SMS aux appels téléphoniques même si 42% d’entre eux passent une demi-heure d’appel par jour. 72% d’entre eux ont déclaré avoir déjà entendu parler des risques liés à la téléphonie mais ne savent pas vraiment comment se protéger.  A peine la moitié d’entre eux sont au courant qu’il ne faut pas garder son téléphone sur soi 24h sur 24h et qu’il ne faut surtout pas dormir avec son portable près de soi. A leurs yeux le kit main libre est d’aucune utilité.

Etre accro à son téléphone peut rendre nerveux et impulsif et si ils se sentent perdu sans leurs téléphones portables ou qu’ils aient excessivement peur d’être séparé de leurs mobiles c’est une dépendance aux portable et on appelle cette maladie la  « nomophobie ».

Mon-Psychotherapeute.Com

Laisser un commentaire