Sophrologie

Sophrologie : définition

Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien, met au point en 1960 la sophrologie qui est une synthèse des techniques orientales de méditation, de yoga et de relaxation occidentale. Son but est d’étudier la conscience humaine et les moyens d’en faire varier les états et niveaux. 

Définition de la sophrologie

La sophrologie est une discipline qui vise à l’épanouissement personnel et au bien-être en utilisant des techniques de relaxation, de respiration, de méditation et de visualisation. Elle a été créée par le neuropsychiatre espagnol Alfonso Caycedo dans les années 1960. La sophrologie combine des éléments de la psychologie, de la philosophie et de techniques orientales de méditation pour aider les individus à développer leur conscience de soi, à gérer le stress, à améliorer leur concentration, à favoriser la détente, et à atteindre un état de bien-être physique et mental.

Les séances de sophrologie sont guidées par un praticien qualifié et impliquent généralement des exercices de relaxation, des visualisations positives et des techniques de respiration. Les participants apprennent à se concentrer sur leurs sensations corporelles, leurs émotions et leurs pensées, tout en cherchant à atteindre un état de détente profonde.

La sophrologie est utilisée dans divers domaines, y compris la gestion du stress, l’amélioration des performances sportives, la préparation à des événements importants, la gestion de la douleur, et la recherche de l’équilibre émotionnel. Elle peut être pratiquée individuellement ou en groupe, et ses principes peuvent être adaptés pour répondre aux besoins spécifiques de chaque personne.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Le principe d’alliance sophronique est créé de sa propre terminologie où un rapport plus respectueux et personnalisé avec ses patients est réalisé.
L’état :

  • De conscience
  • De vaincre la peur
  • D’optimiser ses possibilités

est ainsi affiné.

Largement inspiré de l’hypnose thérapeutique, de la relaxation progressive de Jacobson, le training autogène de Schultz et la phénoménologie psychiatrique comprennent surtout des exercices mentaux, respiratoires, de la visualisation ainsi que certains exercices corporels.

Une thérapie psychocorporelle

Utilisé par la sophrothérapie comme inspiration, la sophrologie pourrait faire partie des thérapies que l’on dit psychocorporelles, puisque plusieurs exercices sont portés sur l’attention aux sensations physiques.

L’état de veille trouve un espace important dans le travail en sophrologie.
Il est défini par :

  • Une sensation de lourdeur qui envahie peu à peu l’ensemble du corps.
  • La capacité d’entendre des bruits extérieurs.
  • une sensation de poids ou au contraire de légèreté

Il permet d’augmenter les sensations corporelles grâce à un entraînement afin d’être en harmonie avec son corps, donc en bonne santé.

Le sophrologue accompagne son patient grâce à un phrasé lent et monocorde. Il va utiliser la respiration, la détente neuro-musculaire, ainsi qu’une technique de relaxation s’apparentant à l’hypnose pour amener le sujet dans un état de conscience moins encombré.

Une fois que le patient est dans un état de détente afin qu’il soit capable de se concentrer d’une façon exceptionnelle sur un besoin bien particulier, la phase « séance de sophrologie » peut commencer.

Mon-Psychotherapeute.Com

Trouver un psy près de chez moi !

Posez votre question, un professionnel certifié vous répond dans les plus bref délais !

Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique “Mentions légales

Voici quelques suggestions :

  1. Présentez-vous succinctement et exposez votre situation.

  2. Quel est votre objectif ? Souhaitez-vous une première consultation ou avez-vous une thérapie particulière en tête ?

  3. Indiquez vos disponibilités et préférences de contact (téléphone, SMS, email).

Sophrologie : définition

Sophrologie

Vous avez aimé cet article ?

Laisser un commentaire

1
0
Non
Formule
non
Non
Non