Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

L’émétophobie : lorsque la peur de vomir devient une phobie

Phobies
Publié le 05/05/2014 - Mise à jour le 02/01/2015

émétophobieQu’est-ce que l’émétophobie ?

L’émétophobie est une peur intense, incontrôlable et spécifique au vomissement, qu’il s’agisse de l’acte lui-même ou de situations qui sont susceptibles de le favoriser. Cette phobie peu connue du grand public est pourtant l’une des plus courantes, classée en troisième position par le National Health Service, le service national de santé britannique.

Comme toute phobie, celle de vomir s’accompagne de crises d’angoisse et de panique qui peuvent se manifester de diverses façons, que ce soit physique : nausées, palpitations cardiaques, bouche sèche, difficulté à respirer, tremblements, insomnies, cauchemars, etc., ou émotionnel : agressivité, cris, larmes, hurlements, etc.

Au-delà d’une peur panique de vomir, ou d’être face à un individu qui vomit, cette phobie est bien plus complexe. La personne souffrant d’émétophobie peut ressentir ces mêmes symptômes par simple anticipation ou face à une situation pouvant conduire au vomissement : transports en commun, alcool, virus (gastro), alimentation… La personne vit en permanence dans la crainte d’une nouvelle situation à risque.

Selon les personnes, le degré d’intensité de cette phobie est plus ou moins prononcé, pour ceux qui en pâtissent le plus dans les situations du quotidien, certains troubles ont pu se développer.

Leur vie s’organise autour de cette phobie, ils mettent en place des stratagèmes d’évitement ou utilisent des « objets » qui vont les rassurer face à ces situations.

L’émétophobie étant peu connue et souvent mal perçue, les personnes qui en souffrent communiquent peu sur leur mal-être. Créant une réelle détresse psychologique, cette phobie, qui est une véritable obsession quotidienne, en conduit plus d’un au repli sur lui-même.

La cause peut avoir un rapport direct avec un traumatisme lié à l’acte ou au vomi. Mais il peut également être la conséquence d’un traumatisme qui n’a aucun rapport avec le vomi, une sorte de substitution à un traumatisme plus profond, plus important !

Que cette phobie soit plus ou moins prononcée, des méthodes thérapeutiques ont fait leurs preuves dans la prise en charge de personnes souffrant d’émétophobie, permettant notamment d’en déterminer la cause.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats