Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Actualités | Phobies | L’hémophobie, peur du sang
a

L’hémophobie, peur du sang

Relativement courante, l’hémophobie, également appelée hématophobie, signifie littéralement « peur du sang ». Les personnes souffrant d’hémophobie ont une aversion incontrôlable pour le sang et les plaies.

Relativement courante, l’hémophobie, également appelée hématophobie, signifie littéralement « peur du sang ». Les personnes souffrant d’hémophobie ont une aversion incontrôlable pour le sang et les plaies. La vue du sang déclenche inévitablement une très vive émotion. Un fort dégoût est généralement ressenti. Le fait de voir du sang couler est la pire chose qu’une personne hémophobe puisse avoir à endurer.

L’hémophobie étant souvent liée à la crainte du milieu médical et hospitalier, elle entre dans la catégorie des phobies de type « sang – injection – accident ».

Cette peur irrationnelle réveille chez les patients une forte angoisse de mort. Ainsi, le fait de devoir aller faire une simple prise de sang représente un véritable défi. Certaines femmes n’arrivent pas à envisager la maternité à cause de l’accouchement. Cette phobie peut donc s’avérer particulièrement handicapante.

Physiologiquement, les conséquences de cette phobie sont significatives :

  • vertiges,
  • jambes en coton,
  • baisse du rythme cardiaque et de la tension menant parfois à l’évanouissement (malaise vagal).

La prise en charge de ce trouble consiste à suivre une thérapie cognitivo-comportementale (T.C.C.). Cette technique est utilisée pour reconditionner le système de pensée et permettre de désensibiliser le patient. Les médicaments anxiolytiques sont parfois associés au traitement.

Mon-Psychotherapeute.Com

Laisser un commentaire