Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

La glossophobie ou la peur de parler en public

Phobies
Publié le 18/11/2013 - Mise à jour le 02/01/2015

glossophobieLa définition de la glossophobie est donnée dans le titre : c’est la peur de prendre la parole en public. À l’échelle mondiale, elle serait considérée comme la plus courante des phobies. En effet, beaucoup de personnes, qu’elles soient face à un ou plusieurs auditeurs, se sentent désemparées. Ce ressenti se traduit dans les situations les plus simples par une forme de gêne, dans les situations les plus complexes par une phobie.

La peur commence avec l’anxiété qui apparaît rien qu’à l’idée de devoir parler devant un auditoire. Puis les symptômes arrivent, qu’ils soient physiques (nausées, transpiration excessive, accélération du rythme cardiaque…) ou verbaux (bégaiement, oublis, gorge sèche…).

Il serait tentant d’user de stratagèmes, comme éviter les situations problématiques, ou d’utiliser certains médicaments qui sur le moment apaiseront l’anxiété. Mais il ne s’agit là que de solutions temporaires qui ne permettent pas une réelle avancée.

Au-delà de devoir parler devant un groupe de personnes, cette peur, dans certaines situations, prend forme face à un interlocuteur qui vous intimide (personne d’autorité, d’influence…) ou aura à votre égard un échange intimidant (accepter/refuser une demande, critique…).

La glossophobie est une sorte de phobie sociale qui ressort lorsque la personne qui la ressent doit faire face à une situation qui ne lui est pas évidente, simple. Comme beaucoup de phobies sociales, elle est souvent en rapport avec un manque d’estime ou de confiance en soi !

Prendre la parole devant un public et se sentir « à l’aise » en le faisant est possible, mais pour cela il faut comprendre d’où vient cette réaction, il faudra creuser un peu et passer à la pratique !

Plus facile à dire qu’à faire, en effet, en fonction de l’intensité de ce qu’elle provoque, les outils permettant de la surmonter varient d’une personne à l’autre.

Se faire accompagner dans ce type de problématique vous permet en effet de comprendre cette phobie et d’utiliser les meilleurs moyens pour y remédier.

Les T. C. C. (thérapies cognitivo-comportementales) sont l’une des méthodes qui ont fait leurs preuves dans ce domaine, en donnant la possibilité à la personne de comprendre les schémas dysfonctionnels à la base de sa peur et d’affronter à son rythme les situations difficiles.

La glossophobie par Google

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : Vendredi 13 : de la superstition à la peur
  • ► Article précédent : Peur de l’avion
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Vous arrive t-il de pleurer ?

    Voir les résultats