Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Actualités | Phobies | Décryptage de la phobie sociale
a

Décryptage de la phobie sociale

La phobie sociale est un trouble anxieux se caractérisant par la peur extrême, irrationnelle et persistante, ressentie par une personne au contact d’un milieu social ...

phobie socialLa phobie sociale est un trouble anxieux se caractérisant par la peur extrême, irrationnelle et persistante, ressentie par une personne au contact d’un milieu social quel qu’il soit. Tout rapport avec « l’autre » est une situation de mal-être, qu’il s’agisse d’être vu ou entendu par un ou plusieurs individus, les symptômes sont les mêmes. Comme dans la plupart des phobies, la personne va imaginer les situations redoutées et une fois qu’elle y est confrontée, elle sera sujette à des crises de panique plus ou moins intenses (stress incontrôlable, sueurs, tremblements…).

5 % de la population française serait concernée et, contrairement à d’autres formes de phobies, elle touche aussi bien les hommes que les femmes. Les origines ne sont pas encore bien connues, mais ce trouble se développe généralement dans le jeune âge, souvent vers l’adolescence, période compliquée pendant laquelle l’image que l’on a de soi est souvent difficile à affronter. Quant à l’éducation et à l’environnement, ils joueraient un rôle déterminant dans les phobies sociales.

Là où les choses deviennent compliquées, c’est qu’une fois installée, cette anxiété est difficile à traiter seul. Arrivées à l’âge adulte, les personnes concernées minimisent cette phobie, la considérant comme une extrême timidité ou une faiblesse de caractère. Là encore, les solutions mises en place sont rarement les bonnes. Le plus souvent, ce sera l’évitement des situations redoutées. Mais cette peur panique des autres n’intervient pas qu’à des moments exceptionnels, elle est aussi ressentie dans le quotidien. Elle peut vous faire louper certaines étapes de votre vie, dans le travail, dans les relations personnelles, dans tous les cas elle nuit à l’estime de soi… à long terme, elle peut conduire à la dépression.

Cependant, la phobie sociale se traite ! Il est difficile de s’y « attaquer » seul, bien souvent elle est là depuis des années, et a eu le temps de bien s’ancrer. Deux points importants peuvent aider à affronter cette phobie : il faut vivre les moments présents comme ils viennent et non les « prévoir » à l’avance dans son imaginaire. Et surtout, ne pas éviter les situations craintes, mais plutôt les affronter peu à peu.

Diverses méthodes thérapeutiques ont fait leurs preuves dans la prise en charge des phobies, il ne faut pas hésiter à consulter un psychothérapeute. Le travail que vous ferez avec lui vous permettra de comprendre l’origine de cette phobie et de trouver un moyen de la traiter.

Mon-Psychotherapeute.Com

 

Laisser un commentaire