Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Actualités | Psychothérapie | Troubles bipolaires : les psychothérapies recommandées
a

Troubles bipolaires : les psychothérapies recommandées

Une nouvelle étude vient montrer l’importance d’un accompagnement psychothérapeutique en complément de la médication, afin de parvenir à une réduction des symptômes du trouble bipolaire.

Une nouvelle étude (publiée dans la revue Focus de l’American Psychiatric Association) vient appuyer de nombreuses études montrant l’importance d’un accompagnement psychothérapeutique en complément de la médication, afin de parvenir à une réduction des symptômes du trouble bipolaire , et ce, sur le long terme.

Pendant longtemps, la recommandation et la prescription étaient médicamenteuses, les résultats observés alors n’étaient pas satisfaisants puisqu’ils n’apportaient qu’un soulagement partiel, avec une récurrence des symptômes ainsi qu’un trouble du fonctionnement interpersonnel et psychosocial. L’évolution sur la connaissance de cette pathologie, mais également le développement de la psychothérapie et de ses méthodes de travail, ont permis une avancée dans la prise en charge des personnes souffrant de bipolarité.

Les psychothérapies sont aujourd’hui une complémentarité dans le traitement ou le soulagement de pathologies physiques et psychiques, comme (dans un autre registre) l’hypnose, qui s’utilise de plus en plus dans l’accompagnement des patients en soins palliatifs.

En ce qui concerne les troubles bipolaires, après une analyse (menée par Holly A. Swartz et Joshua Swanson, université de Pittsburgh, États-Unis) de 28 études dirigées sur les méthodes de psychothérapie — psychoéducation (individuelle et de groupe), thérapie cognitivo-comportementale (individuelle et de groupe), thérapie familiale, thérapie interpersonnelle, du rythme social et gestion des soins intégrés — il s’avère que, à chaque fois, la combinaison d’une de ces méthodes de psychothérapie avec la prise de médicaments s’est révélée plus efficace que le traitement médicamenteux seul !

Le choix de la psychothérapie dépend du patient, de ses besoins en fonction de sa nature, de son fonctionnement… La psychothérapie aide l’individu à accepter le trouble, à ne plus en avoir honte et qu’il ne soit pas source de culpabilisation. Apprendre à réagir aux crises et gérer au mieux leurs conséquences, développer de nouveaux moyens d’interaction avec son entourage, régler des problèmes personnels, diminuer les symptômes, savoir rebondir suite à une crise et réduire les possibilités de rechute, dans l’ensemble, le but est d’améliorer la qualité de vie, mais également son organisation.

Mon-Psychotherapeute.Com

Laisser un commentaire