Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Pleurer peut nous faire du bien

Bien vivre
Publié le 03/04/2018 - Mise à jour le 11/06/2018

Alors que certaines personnes font tout pour retenir leurs larmes, d’autres préfèrent se laisser aller. Ces dernières ont alors pu remarquer que le fait de pleurer n’était pas forcément quelque chose de négatif, bien au contraire. En effet, les spécialistes qui se sont penchés sur le sujet ont pu avancer que les pleurs pouvaient être bons pour la santé. Afin de vous faire une idée concrète de ce phénomène, voici quelques informations qui vous aideront à mieux le comprendre.

pleurer-fait-du-bien

Qu’est-ce qui fait que pleurer peut faire du bien ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas les larmes qui font du bien sur notre organisme, mais plutôt ce qui se cache derrière. Concrètement, il a été avancé que les pleurs étaient en capacité d’induire un « processus cathartique » qui aidera à libérer les différentes tensions présentes dans notre corps. Alors que certaines idées reçues insinuent que les pleurs pourraient engendrer la dépression, la réalité est tout autre. En effet, le fait de pleurer permettrait de libérer son corps des angoisses et donc de réduire les risques de dépression. Pour faire simple, il semblerait que, plus vous reteniez vos larmes, plus vous aurez de chances d’être touché par les symptômes de l’anxiété qui pourront vous amener à un état dépressif. Si vous n’êtes pas convaincu, sachez qu’un sondage a montré que 85% des femmes trouvaient que le fait de pleurer était apaisant et qu’il en était de même pour 73% des hommes.

Quel est le rôle du système nerveux dans ce phénomène ?

Comme nous venons de l’évoquer, les larmes n’ont pas vraiment de rôle direct sur ce bienfait. Pour retrouver la partie de notre organisme en cause, il faut se pencher d’un peu plus près sur notre système nerveux. Alors que Freud estimait que le fait de pleurer était loin d’être bénéfique, les spécialistes qui s’y sont intéressés plus récemment ont pu amener que l’acte de pleurer permettait de rétablir un certain calme intérieur. De façon simple, on pourrait résumer ce phénomène par l’expression populaire « la calme après la tempête ». Une fois que nous avons évacué nos tensions à l’aide de nos larmes, notre système nerveux envoi des signaux de soulagement au reste de notre organisme. La prochaine fois que vous vous mettez à pleurer, essayez d’être attentif aux signes que vous transmet votre organisme. Vous remarquerez que, une fois la crise passée, votre corps aura tendance à se calmer. Cela est dû à la sécrétion de plusieurs hormones permettant d’amener un état de détente progressif dans notre organisme.

Quels sont les autres bienfaits des larmes ?

Outre l’avantage que nous venons de citer, sachez que les larmes peuvent avoir d’autres bienfaits. Dans un premier temps, sachez qu’elles sont considérées comme étant particulièrement excellentes pour notre vue. En effet, en pleurant, vous évitez que les membranes des muqueuses de vos yeux ne se déshydratent. En plus de cela, on peut avancer le fait que les larmes peuvent éliminer les bactéries et les toxines. Cela est dû à la présence d’un fluide du nom de lysozyme.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats