Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Distinguer le bon stress du mauvais stress

Stress
Publié le 06/10/2014 - Mise à jour le 23/03/2015

La première chose qui vient en tête lorsque l’on parle de stress, c’est l’effet néfaste qu’il procure, que ce soit sur le plan physique ou psychologique ! Puis, au fil des recherches et des études qui ont pu être publiées, on a pu constater qu’il existerait un « bon » stress qui nous stimulerait… Mais comment reconnaître le « bon » stress du « mauvais » ? Et qu’est-ce qui nous fait basculer de l’un à l’autre ?bon ou mauvais stress

Le « bon » stress correspond à la poussée de réaction qui nous permet de faire face à une situation inhabituelle d’inconfort ou de danger. C’est également le stimulant qui permet de se dépasser, comme une source d’énergie dans les activités et les challenges du quotidien, également appelé stress positif. Une fois le moment clé passé, le degré de stress revient à la normale.

Le « mauvais » stress ou stress chronique est le plus répandu. De nombreuses informations ont été développées au sujet du stress. Au quotidien, il est source de diverses problématiques d’ordre physique (vertiges, troubles du sommeil, douleurs…), émotionnel/psychologique/post-traumatique (irritation, anxiété, mélancolie…) ou comportemental (désorganisation, difficultés relationnelles, excès…).

Ces deux types de stress ont pour causes les mêmes origines ou facteurs. Ce qui les différencie principalement, c’est l’intensité et la fréquence. Ce qui est néfaste, c’est l’excès de stress ! Nous ne réagissons pas tous de la même façon face au stress, il est donc difficile de se baser sur un processus généralisé pour doser le stress face à certaines situations. À noter également que certains dispositifs employés pour dissiper le stress peuvent provoquer l’effet inverse, par exemple lorsque l’on dit oui pour ne pas être confronté au fait d’avoir dit non…

Beaucoup de personnes souffrent de mauvais stress, malheureusement, il n’existe pas de solution miracle pour y remédier.

Certains éléments, comme un bon équilibre et une bonne hygiène de vie, des activités « défouloirs », un entourage sur qui on peut s’appuyer… sont des atouts. Mais pour ne pas basculer du côté négatif du stress, le meilleur moyen est de trouver l’équilibre, ce qui vous permet de gérer tous les pics de stress afin qu’ils deviennent un atout, un stimulant. Pour cela, il faut comprendre ce qui le provoque et comment vous réagissez, dans le but de pouvoir l’anticiper et l’apprivoiser selon les situations. Cette démarche, par le biais d’un soutien thérapeutique, peut vous apporter quelques techniques qui ont prouvé leur efficacité dans ce domaine, notamment pour les personnes qui souffrent de stress chronique.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats