Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Le stress post-traumatique, de quoi s’agit-il ?

Stress
Publié le 19/02/2014 - Mise à jour le 05/01/2015

stress post-traumatiqueLe syndrome de stress post-traumatique (SSPT), ou encore appelé état de stress post-traumatique (ESPT) est un trouble anxieux qui apparaît suite à un événement traumatisant.
Par exemple : une personne ou un membre de l’entourage confronté à la mort ou à une menace de son intégrité physique.

Classifié parmi les troubles anxieux les plus répandus, le stress post-traumatique peut se développer à tout âge, notamment durant l’enfance, mais à l’âge adulte il mène l’individu à avoir des difficultés à vivre normalement.

Ce qui particularise ce trouble, ce sont les symptômes développés par la personne, aussi bien psychologiques que physiques. De manière générale, ils débutent dans les trois mois qui suivent l’évènement et perdurent dans le temps, certaines personnes auront des périodes de « crise » espacées, et d’autres vivront ce stress au quotidien. L’évolution du syndrome est variable d’une personne à l’autre, mais trois symptômes se distinguent par leur récurrence : la personne revit en permanence l’évènement traumatique ou à l’inverse elle trouve des subterfuges pour contourner (de façon volontaire ou non) toute situation ou chose qui la renverrait au moment traumatisant. Et du fait de ne pas vouloir revivre l’expérience, la personne est en permanence dans la vigilance, à l’affut de ce qui l’entoure.

D’autres pathologies ou traits de caractère peuvent se développer avec le temps (toxicomanie, alcoolisme, agressivité, dépression…) si aucune démarche de traitement n’est entreprise.

L’idéal est de prévenir, suite à un événement traumatique, car chaque personne ne réagira pas de la même manière. C’est pour cela qu’il est important d’être vigilant, de ne pas s’enfermer dans la solitude et ne pas avoir honte d’en parler. Suite à l’évènement, si des symptômes apparaissent (insomnie, stress inhabituel…) et persistent, il ne faut pas hésiter à consulter. Les thérapies comportementales (TCC) ou encore les thérapies brèves (EMDR) sont des suivis thérapeutiques recommandés dans ce type de prise en charge. Certains professionnels de la psychothérapie se sont d’ailleurs spécialisés dans le domaine post-traumatique, permettant d’établir un parcours adapté à chaque personne en fonction de son vécu et de ses besoins, dans le but de retrouver la meilleure qualité de vie possible.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats