Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Le stress fait grossir les femmes

Stress
Publié le 22/07/2014 - Mise à jour le 05/01/2015

stress et prise de poidsSelon une étude menée aux USA, le stress régulier chez les femmes provoque un surpoids, jusqu’à 5 kg par an. Les chercheurs ont mis en avant le fait que le stress avant un repas ralentit le métabolisme qui brûle moins les calories.

Les professeurs de psychologie et nutrition à l’université d’État de l’Ohio, Jan Kiecolt-Glaser et Martha Belury, ont réalisé une étude sur 58 femmes âgées en moyenne de 53 ans, chacune d’elles ayant consommé un repas de 930 calories avec un apport de 60 grammes de gras.

Ils ont démontré que les femmes soumises au stress la veille perdaient 104 calories de moins que les autres femmes.

Le stress est souvent associé à des problèmes de couple, des difficultés avec les enfants, une pression au travail, une dispute entre amis

Selon Martha Belury, professeur de nutrition à l’université de l’État de l’Ohio et co-auteur de l’étude, « Les 31 participantes qui ont reconnu avoir un facteur de stress régulier dans leur vie avant l’expérience ont brûlé 104 calories de moins que les six autres femmes détendues au cours des sept heures après le repas ».

Pour Jan Kiecolt-Glaser, professeur de psychiatrie et de psychologie à l’Ohio State University, « les résultats montrent des niveaux plus élevés d’insuline chez les femmes stressées, ce qui conserve la masse grasse et entraîne une moindre oxydation des graisses. La graisse blanche est donc plus facilement stockée ».

Stress et dépression

Le stress amène une production de cortisol (l’hormone du stress). Un trop-plein de stress sature le cerveau de cortisol qui ne peut alors plus assurer la régulation, ce qui provoque une dépression.

« La dépression seule n’affecte pas le taux métabolique, mais lorsqu’elle est associée à des facteurs de stress, elle entraîne une hausse immédiate des triglycérides après le repas », explique Martha Belury.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats