Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Le cannabis thérapeutique

Psychothérapie
Publié le 09/06/2010 - Mise à jour le 05/01/2015

Cannabis thérapeutiqueFévrier dernier, une fois encore, l’académie de médecine s’opposait à l’usage du cannabis thérapeutique. Concernant en majorité les personnes atteintes du VIH, qui souhaitent pouvoir en consommer dans un cadre thérapeutique et de façon légale. Mardi, l’Association de lutte contre le sida « Act Up Paris », a publié une lettre ouverte à l’encontre de l’académie de médecine et des prétextes trouvées pour ne pas rendre le cannabis thérapeutique légal en France.

L’efficacité thérapeutique du cannabis a bien sûr fait l’objet de diverses études avant d’être approuvé dans de nombreux pays d’Europe.
Il a été constaté lors de nombreuses études que les patients qui utilisaient le cannabis (sous trithérapie) avaient (entre autre) moins de nausées et avaient plus de facilitée à prendre leurs traitements.
Malgré ces études l’Académie de médecine nie « l’amélioration du confort de vie que pourrait apporter le cannabis thérapeutique à d’innombrables malades atteints du VIH ».

Dans cette lettre ouverte l’Act Up désigne les thèses présenté par l’académie de médecine de « archaïque » puisque tout les inconvénients mis en avant sont souvent du au fait que la substance ne soit pas encadré (et pour cela il faudrait que cette substance devienne légal).
L’académie de médecine appuie sur l’incertitude de la qualité et de la quantité de cannabis qui pourraient être consommé par l’individu. Hors la légalisation de l’usage de cannabis thérapeutique nécessite la mise en place d’un système de distribution contrôlé. Système qui lèverait ces inquiétudes. La théorie de « l’escalade » qui voudrait que les individus commençant a consommé cette substance serait par la suite inévitablement des consommateurs d’autres drogues. Hors il a été constaté dans les années 90 une explosion du nombre de fumeurs de cannabis, mais en ce qui concerne les autres drogue, aucune augmentation et par ailleurs cette hypothèse est reléguée « au rang de mythe » par les professionnels de l’addictologie depuis bien longtemps.
Il est attendu que les propres préjugés de l’académie de médecine et que les académiciens sortent de leur tour d’ivoire pour considérer la réalité du terrain… les personnes atteintes du VIH sont confronté à la délinquance et à l’illégalité. Car pour beaucoup le fait de « recourir au marché noir » reste la seul solution actuellement pour obtenir un support thérapeutique auquel, dans d’autres pays, les personnes atteinte de la même maladie, en on le droit…

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : Aide psychologique
  • ► Article précédent : Psychothérapie et sport
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Vous arrive t-il de pleurer ?

    Voir les résultats