Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Mauvais temps : comment la météo joue sur notre moral ?

Dépression
Publié le 03/05/2012 - Mise à jour le 02/01/2015

Regardez par vos fenêtres : on se croirait en automne.  Moral en baisse, manque d’énergie, stress ? Pourquoi le temps a-t-il autant d’impact sur notre forme ?

Lien entre mauvais temps et baisse de moral

Pluie + température en baisse = moral en berne. Oui il y aurait une corrélation entre le mauvais temps et l’humeur.

D’après Pierre Faubert, psychologue canadien, lors des intempéries, le corps humain produit plus de cortisol. Cette hormone a une influence sur le niveau de stress. La production excessive de cette hormone est donc l’explication aux réactions d’agressivité et d’impatience exprimées par certain par un temps morose.

Par un temps d’orage, c’est pire ! Il y a comme de l’électricité dans l’air. L’air est lourd, il nous met sous tension et nous énerve. Les sujets qui fâchent sont donc à éviter, sinon c’est la tempête.

Par temps de pluie, il vaut mieux relativiser  les aléas météorologiques. En effet, nous n’avons aucune emprise sur le temps. Ainsi, on évite de se faire envahir pas la nostalgie ou bien la mélancolie. Le but n’est pas de rester à se morfondre, il faut alors compenser par des activités alternatives et surtout être entouré.

Le vent, c’est une autre histoire. Il est prouvé que souvent le vent énerve les personnes sensibles  et déclenche alors des maux de têtes, insomnies ou bien de  conjonctivite voire même des trachéites.

Merci le soleil

Le soleil est bien connu pour doper le moral. Merci soleil ! Nous ne sommes pas pour autant tous dépressifs pendant l’hiver. Seuls ceux qui souffrent de dépression accusent une nette baisse de tonus pendant l’hiver. L’exposition au soleil contribue à la production d’endorphine b par votre organisme et vous donne ainsi une sensation de bien-être. Mais il faut penser à ne pas abuser du soleil. En effet, il peut à « forte dose » devenir nocif pour votre peau.

Mon-Psychotherapeute.com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats