Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Désir de solitude : un mode de vie incompris

Bien vivre
Publié le 07/04/2014 - Mise à jour le 31/12/2014

désir solitudeLorsque l’on parle de solitude, la majorité des personnes l’associent à quelque chose de négatif. Souvent vécue comme la conséquence d’une expérience de vie imposée, beaucoup la redoutent et mettent tout en œuvre pour ne pas y être confrontés à nouveau. Il est difficile dans ces circonstances de comprendre les personnes qui sont solitaires par désir et qui l’assument, plus particulièrement lorsqu’il s’agit de la famille ou des proches !

Nous sommes dans une société où certaines « normes » sociales existent, et pour ce qui concerne la vie sociale, elle est pour beaucoup en rapport avec une vie épanouie et heureuse. Sans oublier que des amalgames sont faits entre les relations amoureuses, la popularité, le bonheur, des concepts de vie qui ne sont pas universels. Deux sortes de réactions se distinguent face aux personnes de nature solitaire : certains seront dans l’incompréhension de ce mode de vie qui n’est pas considéré comme « normal ». D’autres, qui ne l’avoueront peut-être pas ouvertement, mais qui sont admiratifs de cette capacité à se retrouver seul avec soi-même, sans parade et de façon sereine.

Ce qui est le plus redouté dans la solitude, c’est d’être confronté à soi-même, à l’inverse, les personnes solitaires y voient l’occasion d’être en tête à tête avec elles-mêmes, ce qui leur donne la possibilité d’une meilleure connaissance d’elles-mêmes, permettant également une ouverture à l’autre sans que cela devienne indispensable. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces personnes ne sont pas asociales ! Elles ont un besoin de « l’autre » qui est différent, lorsqu’il s’agit d’un choix de vie, ces personnes ressentent généralement un besoin ou un plaisir de savourer des moments où elles se retrouvent seules. Mais comme tout le monde, il y a des moments où elles auront besoin de partager avec leur entourage, ce qui peut également être mal vécu, surtout par les proches.

On ne comprend pas toujours ce qui pousse la personne à se sentir bien dans la solitude, en partie parce que généralement les gens la fuient. Conséquence d’un isolement, d’un deuil, d’une séparation… en y faisant face et en traversant cette épreuve, cela permet une exploration de soi et une capacité à être seul sans qu’il y ait une connotation négative. Si pour les personnes solitaires c’est un besoin naturel, se retrouver seul peut également demander beaucoup d’efforts à d’autres. Cela peut être en rapport avec l’expérience de vie de l’individu, et pour y faire face, dans les cas où la solitude est mal vécue, il sera nécessaire de se faire accompagner.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats