Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Boire trop d’eau serait dangereux pour la santé !

Bien se nourrir
Publié le 15/06/2015 - Mise à jour le 04/01/2016

L’été arrive avec les recommandations habituelles, notamment celle de s’hydrater. En effet, notre corps est constitué majoritairement d’eau, il est donc vital pour lui d’être régulièrement réapprovisionné. Cependant, les 1,5 litre minimum par jour indiqués par les autorités sanitaires sont remis en question.

boire-trop-d-eau

Une publication parue dans le British Medical Journal et rapportée par le Dailymail met en alerte : le Dr Margaret McCartney attire l’attention sur le fait que les bienfaits supposés de cette consommation d’eau, qui aiderait le fonctionnement rénal, la concentration, et qui permettrait de réduire l’appétit, ne sont pas attestés. Ce serait même l’inverse qui se produirait, sans compter les produits chimiques que l’on retrouve dans l’eau en bouteille et qui, en grande quantité, se concentreraient dans notre corps.

Un autre médecin avait déjà rapporté les inconvénients liés à l’abus de consommation d’eau : le Dr Brigitte Mauroy, urologue, qui soulignait des problèmes d’incontinence urinaire, surtout chez les femmes.

Une maladie peu connue, mais dangereuse, est liée directement à la surconsommation d’eau : l’hyperhydratation ou hyponatrémie, plus courante chez les sportifs. Des décès ont été constatés, notamment suite à des marathons, par exemple. En effet, notre corps a besoin de sels minéraux pour son bon fonctionnement, mais, dilués par l’excès d’eau dans l’organisme, celle-ci s’infiltre dans les cellules du système nerveux entraînant un œdème cérébral qui, dans les cas les plus graves, va provoquer le décès ! Cependant, ce trouble est précédé de symptômes tels que perte ou prise de poids, confusion mentale, convulsions, accélération du rythme cardiaque, somnolence, désorientation, nausées, vomissements… il est donc important de ne pas tarder à consulter votre médecin si de tels symptômes se manifestent suite à une surconsommation prolongée d’eau.

Au-delà de l’excès, une pathologie nommée potomanie, qui relève du domaine psychiatrique et se caractérise par un besoin irrépressible de boire de l’eau, parfois jusqu’à une dizaine de litres par jour, a été identifiée. Dangereuse et pouvant être mortelle, cette pathologie doit être prise en charge par une psychothérapie cognitivo-comportementale plus ou moins longue, méthode psychothérapeutique qui a fait ses preuves dans la prise en charge des troubles du comportement alimentaire.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats