Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Un psychothérapeute pour une dépression après bébé

Dépression
Publié le 17/03/2010 - Mise à jour le 02/01/2015

Le baby blues, dépression post-partum ou encore dépression post-natale :

Le « baby blues » survient dans les trois à dix jours suivant l’accouchement, la maman pourra ressentir anxiété et même se sentir dépressif. Cette petite période peut se révéler parfois nécessaire pour qu’une relation mère-enfant se mette en place mais il exprime aussi l’appréhension de la femme à devenir maman et en assumer les responsabilités.

En ce qui concerne la dépression post-partum / post-natale, c’est un mal-être plus sérieux qui vient s’installer jusqu’à une année après l’accouchement et dure bien sûr plus longtemps qu’un « baby blues ». Si ce mal-être n’est pas traité la vie en tant que maman et le développement du bébé peuvent en subir les conséquences.

depression-apres-bebe

La jeune maman pourra alors avoir diverses réactions :

Une humeur dépressive, une tendance à pleurer, le plus souvent suivies d’anxiété sévère et d’attaques de panique. Eprouvant souvent un sentiment de culpabilité lié à une incompétence à s’occuper de son bébé et pour certaines le fait d’éprouver ce genres de sentiment alors qu’elles devraient être, pensent-elles, heureuses. Ces mamans peuvent avoir une absence d’intérêt pour le bébé souffrant également d’insomnie et la plupart on une tendance à s’isoler, se replient sur elles, ce qui peut les emmener à avoir des pensées morbides voir suicidaires…

La meilleure façon pour ces jeunes mamans de surmonter ce mal-être postnatale est de réussir à en parler, ne serrais ce qu’avec sa meilleure amie, un proche de confiance est un premier pas vers une amélioration.

Le mieux serait de se tourner vers un professionnel comme votre médecin qui vous dirigera vers un professionnel ou directement vers un psychothérapeute qui a les compétences requises pour vous écouter, il vous sera plus facile également de pouvoir lui dire ce que vous ressentez sans avoir peur d’être jugée. Il aura aussi le rôle de soutien et de guide, ce qui vous permettra de ne pas vous enfermer dans cette période sombre qui surgis parfois chez les jeunes mamans.

Des effets… sur le bébé, il s’agit d’une influence qui survient dans le développement psychoaffectif et comportemental du bébé. Irritabilité, anxiété, troubles digestifs et/ou du sommeil, puis par la suite, l’enfant aura des difficultés se détacher de leurs mères, peur envers les autres et parfois il est noté un retard d’apprentissage du langage ou de la motricité.

Malheureusement, les mamans dans ce cas on encore du mal à demander de l’aide de peur d’être jugé ou encore parce que le sujet est encore sensibles. Mais il reste impératif pour le bien être de la femme, jeune maman et du bébé qu’elle puisse se tourner vers quelqu’un afin de résoudre ce mal-être envahissant, nombreuses sont dans ce cas, ce n’est pas une situation fatidique, il faut juste surmonter cette période pour arriver à s’épanouir en tant que femme et maman.

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : Dépression et chocolat
  • ► Article précédent : Dépression saisonnière
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Vous arrive t-il de pleurer ?

    Voir les résultats