Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Harcèlements, un enfer dont-il faut sortir au plus vite

Bien vivre
Publié le 24/02/2010 - Mise à jour le 31/12/2014

La définition de l’harcèlement est le fait qu’un individu tient un enchainement de propos et d’agissements hostiles à l’égard d’une personne. Ces comportements peuvent paraître anodins si on les prend un à  un  « cas isolés», mais la répétition de ces agissements peut avoir de graves conséquences psychologiques, voir physique (dans le cas d’harcèlement sexuel).

harcelement-sexuelleLe harcèlement a divers contextes, le plus « connu » est l’harcèlement moral et sexuel au travail, c’est d’ailleurs les deux seuls types d’harcèlements qui ont une réalité juridique en France dans le cadre professionnel. Mais on peut très bien le trouver dans le milieu scolaire, familiale, numérique (internet)…

Il est assez simple de savoir si vous pouvez être  victime d’un harceleur, deux critères peuvent vous lancer sur la voix :

  • A la fin, contre cette personne, êtes-vous systématiquement perdant ?
  • La personne fait-elle des petites ou grandes choses que la morale, la loi, ou une personne moyenne refuserait ?

Ce ne sont là que des indices, il vaut mieux se référer à un professionnel pour vraiment savoir si vous êtes la victime d’un harceleur, il aura le recul pour vous écouter et savoir repérer les signes.

harcelement-moralLes termes violences morales, sont utilisés par certaines associations, pour accentuer l’aspect destructeur des actes commis sur les victimes. Cela dit la majorité des « agresseurs » n’on pas conscience de leurs agissements, ils s’en défendent si vous leurs faites remarquer et ne se remettent pas en question au contraire : c’est souvent « pour le bien » de la personne harcelée (justification du harcèlement).

En ce qui concerne la victime, elle pense que la grosse partie du problème vient d’elle et non de l’harceleur, pensent que ce qu’il dit est vrai donc vous vous accuser de tout, être trop sensible, manquer de confiance en vous…. Les rôles sont inversés !

Isolée face à son problème, avec le manque de recul, qui lui permettraient d’analyser la situation,  la  victime  ressent une grande solitude. Elle ne communique pas, pense pouvoir s’en sortir seul, c’est à ce moment qu’elle doit se prendre en main, parler et demander conseil. Le médecin du travail ou traitant peut éviter le passage de décompensation [Suite à l’absence de prise en charge s’installe la plus grave forme de décompensation. (tableau de névrose traumatique)]. Se diriger vers un psychothérapeute, psychologue…. Mais attention à ne pas tomber dans la « spirale » des médicaments, car ce n’est pas ce qui vous sortira de l’harcèlement, même si dans certains cas ils seront conseillés. Ne serait-ce le fait de vous exprimer, de raconter ce qui vous arrive, comment vous ressentez les choses, vous permettra d’une part de vous libérer, de sortir de la solitude, et par la suite, pourra vous aider pour votre reconstruction…

Il est important de ne pas minimiser le problème, même au début, lorsque ce n’est pas flagrant. Il ne faut pas      longtemps à une victime pour tomber sous l’emprise d’un harceleur, manipulateur.

Il faut garder à l’esprit que face à un manipulateur il faut fuir, le fait de le fréquenter ne vous apportera rien de positif, et si vous êtes déjà sous son emprise demandez de l’aide (avocat, psy, médecins, associations…).

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : Le soleil et ses bienfaits
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Vous arrive t-il de pleurer ?

    Voir les résultats