Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Mythomane : menteur en série

Addictions
Publié le 23/05/2012 - Mise à jour le 02/01/2015

Nous mentons tous que ce soit un petit mensonge ou un grand mensonge. Une personne ayant une bonne santé mentale est consciente de son mensonge. Le mythomane ne l’est pas. Le mythomane multiplie les mensonges et croit en ses mensonges. La mythomanie résulte d’un véritable trouble psychique qui traduit un profond mal-être. Ceux sont souvent des personnes qui ne s’aiment pas. Le mensonge sert à camoufler ce mal-être. La mythomanie peut se traduire sous plusieurs formes :

  • Le vaniteux
  • Le pervers narcissique
  • Le malin qui cherche à dépasser un complexe d’infériorité en inventant des mensonges
  • L’errant qui cherche à fuir sa vraie vie

Comment soigner la mythomanie ?

Bien sûr il faut prendre en compte le degré de pathologie de la personne. Lorsque la personne est complètement déconnectée de la réalité, le processus de guérison sera plus complexe. Il est difficile de diagnostiquer la mythomanie, d’autant plus que les mythomanes sont des experts en mensonge.

Lorsqu’un point incohérent est soulevé avec le mythomane, il trouvera une explication encore plus mensongère et tout à fait logique qui permettra de faire disparaitre vos doutes. Le mensonge est donc si bien construit qu’il est impossible à déceler.

Le témoignage de Nicolas, un menteur compulsif, illustre bien la mythomanie. Nicolas débite des mensonges à longueur de journée, cela va du petit mensonge aux énormités : ses parents auraient gagné au loto, lui-même serait apparemment très riche, sa sœur et son ami « imaginaire » seraient en couple, il aurait sauvé la vie d’un homme en faisant un don d’organe, bref tant de mensonge, tous plus ou moins farfelu.

Cette pathologie nécessite d’être suivie par un psychologue. Bousculer le mythomane ou le forcer à accepter la réalité le pousserait à fuir. Les formes de mythomanie sont nombreuses et propre à chacun, l’analyse profonde d’un praticien est alors requise afin de trouver la meilleure voie pouvant conduire à la guérison.

 

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats