Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Actualités | Sommeil | Les troubles du sommeil augmenteraient le risque de diabète
a

Les troubles du sommeil augmenteraient le risque de diabète

Des scientifiques franco-britanniques ont montré que les troubles de sommeil augmenteraient le risque de devenir diabétique.

Le diabète est une maladie qui s’attaque au système de la régulation de la glycémie provoquant des causes diverses. La prise d’insuline régule le taux de glycémie lorsque l’organisme est contracté par un fort apport de sucre.

Le diabète de type 2 toucherait près de 300 millions de personnes dans le monde dont trois millions en France. Ce chiffre devrait augmenter suite à l’accroissement de personnes obèses.

Des scientifiques franco-britanniques ont montré que les troubles de sommeil augmenteraient le risque de devenir diabétique.

Ils ont en effet découvert qu’un gène qui détermine le réglage de notre horloge biologique joue un rôle dans le développement de diabète de type 2.

Deux scientifiques des deux côtés de la manche, ayant étudié 7600 diabétiques, ont démontré que tous les intéressés récepteurs d’une hormone appelée mélatonine,  produite par une petite glande du cerveau, serait porteuse de diabète. La mélatonine veillerait sur l’horloge biologique qu’elle synchronise avant que la nuit tombe. Selon les recherches 14 des 40 mutations rares bloqueraient l’activité du récepteur et les porteurs de ces mutations présentent un risque pour les personnes atteintes de développer un diabète.

Ces travaux menés doivent déboucher sur de nouveaux traitements du diabète. Les travaux ont été publiés dans la revue NATURE GENETICS.

Mon-Psychotherapeute.Com

Laisser un commentaire