Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Actualités | Addictions | La psychothérapie pour les dépendants
a

La psychothérapie pour les dépendants

Dépendances et addictions, ces mots désignent la conduite d’un individus qui

DépendantsDépendances et addictions, ces mots désignent la  conduite d’un individus qui ressent une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation ainsi que des efforts qu’elle a pour s’y soustraire.

« Demain j’arrête …. » est une phrase bien courante chez les personnes a comportement addictif, elle se livre à son addiction (alcool, drogues, jeux…) malgré le fait qu’elle est (le plus souvent) dans l’abus et la perte de sa liberté d’action.

En plus de détruire à « petit feu » la personne concernée, la dépendance va atteindre indirectement les personnes de son entourage. Il faut ajouter a cela son mode de vie qui change, par la répétition d’un comportement obsédant effectué malgré ses conséquences psychiques, physiques et relationnelles.

C’est une pathologie ou l’organisme ne peut fonctionner physiologiquement en dehors de la consommation de la substance responsable.

Il existe différents « stade », et il est important qu’à chaque un de ces stades un accompagnement particulier soit mis en place. Le premier pas pour se sortir de la dépendance, est de passer le cap du dialogue : il faut accepter de parler ouvertement du problème et de ses conséquences !

Par la suite il va falloir élaborer un projet de changement, le mettre en place et s’y tenir !

La demande d’aide est une étape très difficile mais elle est pourtant décisive pour l’évolution de la personne dépendante. Différentes psychothérapies sont possible, pour savoir laquelle  conviendra le plus, une évaluation est indispensable pour adapter la prise en charge aux difficultés et aux ressources de la personne ainsi qu’au « style » de dépendance. Il est évident que le traitement passe par l’abstinence (sevrages obtenus par divers moyens).

Il existe également des mises en place de réunion de groupe, ce n’est pas obligatoire mais cela peut être favorable au maintient de la motivation.

Mon-Psychotherapeute.Com

Laisser un commentaire