Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Actualités | Psychothérapie | Un projet universitaire offre une psychothérapie à distance !
a

Un projet universitaire offre une psychothérapie à distance !

Une jeune doctorante en psychologie à l’université de Moncton, Daniella DaPonte, décide de faire bouger les choses en donnant la possibilité aux personnes atteintes de troubles d’anxiété ou de dépression d’avoir accès à la psychothérapie

C’est dans le cadre d’un projet universitaire au Canada que cette jeune doctorante en psychologie à l’université de Moncton, Daniella DaPonte, décide de faire bouger les choses en donnant la possibilité aux personnes atteintes de troubles d’anxiété ou de dépression d’avoir accès à la psychothérapie.

En effet, il y a un manque de personnels de santé dans de nombreux lieux à travers le pays, surtout dans les milieux ruraux éloignés des grandes villes, et donc l’accès aux soins comme les psychothérapies est limité. De plus, le fait que certaines régions sont francophones pose davantage de problèmes d’accès à ces soins !

Sa démarche est donc de donner accès à cette catégorie de Canadiens à une psychothérapie en ligne, une pratique qui s’inspire d’un procédé qui a fait ses preuves en Australie dans le cadre du cours donné à distance sur divers groupes de différents âges.

Dans l’optique de trouver une solution à cette problématique, elle va suivre des patients francophones à travers les quatre coins du pays les plus éloignés, et cela, durant une période de deux mois, par des consultations qui se feront uniquement en ligne par le biais d’un site spécialement mis en place. Des leçons seront envoyées chaque semaine aux participants (elle précise d’ailleurs qu’à part ces courriels, il n’y aura pas d’autres sortes d’échanges avec le psychothérapeute).

Puis les patients vont être suivis par Mme DaPonte durant 3 mois afin de constater si l’évolution des effets positifs des traitements à distance continue de fonctionner.

Les résultats de cette étude, s’ils sont concluants, donneront sans doute la possibilité à de nombreuses personnes vivant dans des coins reculés d’avoir accès à des psychothérapies, c’est du moins le désir de cette doctorante.

Mon-Psychotherapeute.Com

Laisser un commentaire