Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Annexe du décret relatif au titre de psychothérapeute

Psychothérapie
Publié le 09/05/2012 - Mise à jour le 02/01/2015

L’annonce de la révision du décret du 20 mai 2010 relatif au titre de psychothérapeute est pour un grand nombre de syndicats de psychologue l’aboutissement d’un long  combat.

Le 12 décembre dernier, les bureaux concernés au Ministère de la santé  et au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche se sont enfin mis d’accord sur un projet de modification de l’annexe du décret du 20 mai 2010.

 

La modification introduit ainsi :

– La dispense totale de toute formation complémentaire en psychopathologie clinique pour les titulaires du titre de psychologue, qui ont accompli le stage professionnel lié à l’obtention de ce titre (décret sur le titre de psychologue du 22 mars 1990, article 1eer) dans les conditions prévues à l’article 4 du décret du 20 mai 2010 (décret « psychothérapeute »)

– La dispense de toute formation théorique, mais la réalisation d’un stage de deux mois dans les conditions de l’article 1 du décret du 20 mai 2010, pour le titulaire du titre de psychologue dont le stage professionnel lié à l’obtention de ce titre n’a pas été réalisé dans les conditions de cet article.

Il faut donc comprendre ici que si une personne a un cursus complet de psychologie à l’université et un nombre suffisant  d’heures de stage en institution à l’issu duquel le titre protégé de psychologue a été obtenu légalement, alors le titre de « psychothérapeute » pourra être utilisé.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’affaire, rappelons l’objet du litige :

Jusqu’au début des années 2000, « en l’absence de disposition du code de la santé publique concernant l’usage des psychothérapies, quiconque le souhaitait pouvait actuellement «visser sa plaque» de «psychothérapeute» et prétendre «soigner» ». Ces paroles sont de Bernard Accoyer, président de l’assemblée nationale de 2004, qui a décidé de réglementer l’usage du titre de psychothérapeute par l’article 52 de la loi du 9 août 2004 , en limitant l’accès au titre de psychothérapeute aux médecins, aux psychologues et aux psychanalystes inscrits dans les annuaires de leur association. Le but de cette loi était bien sûr de protéger le public des charlatans.

Le décret du 20 mai 2010 était composé d’une annexe où il était stipulé que l’inscription sur le registre national des psychothérapeutes était désormais impossible pour les psychologues cliniciens qui ne pouvaient justifier de 5 ans d’exercice. Il était alors impératif d’effectuer une formation de 150 heures comprenant 50 heures pour les « critères de discernement des grandes pathologies psychiatriques, 50 heures pour les théories se rapportant à la psychopathologie et 50 heures pour les principales approches utilisées en psychothérapie.  Cette formation devait être compléter de deux mois de stage.

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : Du nouveau sur le titre légal de psychothérapeute
  • ► Article précédent : Les TDA/H c’est quoi ?
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Vous arrive t-il de pleurer ?

    Voir les résultats