Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

L’amitié et sa complexité

Bien vivre
Publié le 04/04/2011 - Mise à jour le 31/12/2014

Notons que l’amitié est l’affection réciproque entre deux (ou plusieurs) personnes qui ne partagent pas la même famille, elle se déploie sous diverses formes, ami d’enfance, meilleur ami, ami de bureau… et les règles qui la régissent sont fixées par les membres qui en font partie.

Arrivés dans une époque où une majorité de la communication passe par la voix technologique (celle dite virtuel) en opposition au monde réel, il est bien évident que ce moyen d’échange a apporté beaucoup, notamment à ceux qui sont séparés par une grande distance. Malheureusement l’homme aime la facilité, il devient plus simple de « voir » ou « parler » avec l’autre sans bouger de chez soi et c’est ainsi que beaucoup favorisent leurs échanges virtuels sans qu’ils ne s’en rendent compte.

En complément de nos relations sociales réelles ?  Ce ne peut être qu’un plus, mais si la facilité l’emporte sur les relations réelles méfiez-vous, on ne vous l’apprendra s’en doute pas, mais lorsque l’on a des amitiés réelles, ça s’entretient et les échanges via écran ne suffisent pas (toujours) !

La facilité se trouve également dans l’approche de l’autre, en effet il n’y as pas de barrières physiques ni de préjugés, c’est en partie pour ces raisons qu’il est plus simple d’aborder un inconnu sur le net que dans la rue. La technique traditionnelle pour se faire des amis semble bien plus contraignante et longue que la technique virtuelle, mais sur le vécu et le suivi de la relation qu’en est-il ?
D’autant plus que l’on ne sait pas tout le temps qui est de l’autre côté de l’écran, les identités  ne sont pas vérifiées et il est très facile de se faire passer pour quelqu’un d’autre sur le net, il faut être prudent !

Réfléchissons une minute sur les vrais amis que nous avons, ce qui a fait qu’ils sont toujours là après des années.  Sans doute ce sont les moments que vous avez traversé ensemble, les joies, les peines, les souvenirs qui nous réunissent, tout ce qu’il y a de réel.

Alors sur quels liens se base l’amitié virtuelle ? Après tout n’oublions pas que les règles en amitié son propres à chacun, mais il est essentiel de ne pas tomber dans le piège de la facilité et s’enfermer dans des échanges exclusivement virtuels !

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

4 commentaires pour “L’amitié et sa complexité”

    Avec le temps, mes meilleures amis et amis sont sortent de mon univers, mes copains d’enfance, ceux d’écoles, ceux avec qui j’ai tissé des liens longtemps, toutes et tous ont aujourd’hui disparus. J’ai même divorcé, vois très peu ma fille, mariée avec un enfant. Elle ni mes ex-copains et amis d’autrefois n’on plus de rapports avec moi, dans une vie de solitude où j’ai a ce jour de très bons rapports avec l’univers professionnel. Dans l’action du travail mais essentiellement. A y réfléchir garder un copain, un ami plis de quarante fidèle, m’apparait impossible à réaliser.

  1. Je trouve que les résaux sociaux nous ont permis d’avoir la sensation de nous rapprocher de nos amis, avec les quotidiens chargés il n’est pas évident de donner des news à ses amis régulièrement, alors que ce mode de communication nous le permet ! Cela dit, je ne c rois pas qu’il soit possible de créer des vrais liens d’amitié avec un inconnu sur le web surtout si le contact ne reste que virtuel !

  2. Les rencontre sur le net ne sont pas sans fin …. Faut avoir envie d’aller plus loin …

  3. Avec les amis d’enfance lorsque l’on se voyait encore, c’était à chaque fois un espèce de renouvellement, on faisait dans les souvenirs où l’on se voyait à l’occasion d’un mariage. Mais au fur et à mesure où passe ma vie, je veux dire au fil du temps, des années, il n’y a plus personne, on s’est bien fréquenté et on n’a même pas penser à se laisser ses coordonnées, pourtant, il suffirait de revoir par hasard un « anciens  » comme on dit pour faire comme si, on avait garder contact. On ne se fréquente pas sur le virtuel, remarquez cela aurait au moins permis de garder un certain contact, c’est dommage comme pour tous ceux que j’ai pu conserver en mémoire..

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Vous arrive t-il de pleurer ?

Voir les résultats