Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

La malbouffe, un poison pour notre santé mentale

Bien se nourrir
Publié le 05/04/2012 - Mise à jour le 02/01/2015

Les conclusions de l’étude réalisée par des chercheurs de l’université de Las Palmas de Gran Canaria, aux îles Canaries, et leurs collègues de l’université de Grenade sont publiées dans les pages de la revue Public Health Nutrition. Cette étude s’intéresse au lien entre la consommation de Junk Food et la dépression. « Junk Food », cette expression américaine vous est inconnue ? Les plats préparés vendus en grande surface, les beignets, les viennoiseries, les pizzas, les hot-dogs, les frites et hamburgers … Voici des exemples de Junk Food (malbouffe en français).

Même si la consommation de Junk Food est ressentie comme un moment de plaisir, elle est mauvaise pour notre santé physique. Elle serait aussi mauvaise pour notre santé psychologique. En effet,  d’après l’étude menée, un consommateur régulier de malbouffe aurait deux fois plus de risques  de faire une dépression qu’une personne ayant une alimentation équilibrée. Il  existerait donc un véritable lien entre malbouffe et dépression.

Plusieurs éléments selon l’étude sont mis en cause : d’abord les graisses contenues dans la Junk Food. Puis on relève que la vitamine B, les acides gras oméga 3 et l’huile d’olive auraient comme vertu de repousser la dépression. Bien sûr, ces éléments ne sont pas présents dans la Junk Food.

Les personnes les plus susceptibles de consommer régulièrement de la Junk Food sont les personnes qui travaillent beaucoup, les célibataires, mais également les sédentaires.

Notons qu’il y a près de 121 millions de dépressifs dans le monde. La consommation de malbouffe étant en constante augmentation, le nombre de dépressif ne pourra cesser d’augmenter.

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : L’action psychologique du chocolat
  • ► Article précédent : Boire de l’alcool rendrait beau !
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Vous arrive t-il de pleurer ?

    Voir les résultats