Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Thérapie couple, comment trouver un bon psy.

Troubles alimentaires, qu’est-ce que c’est ?

Bien se nourrir
Publié le 02/02/2012 - Mise à jour le 02/01/2015

Depuis beaucoup d’années nous vivons dans une société où nous subissons, les femmes comme les hommes, une pression sociale qui nous pousse à maintenir une silhouette mince. Aujourd’hui  70% des femmes et 30% des hommes sont au régime. On estime que 1 à 5% des femmes de 15 à 35 ans souffrent de troubles alimentaires. On note toutefois que cette maladie existe chez les hommes, mais elle reste assez rare.

Quand est-ce qu’un comportement alimentaire se transforme en trouble ?

Notre comportement alimentaire est influencé par notre instinct et nos habitudes. Ils nous arrivent à tous de faire des excès . Cependant ces excès peuvent devenir rapidement un problème de santé.
Les troubles du comportement alimentaires (TCA) sont des maladies complexes caractérisées par des préoccupations importantes pour l’alimentation, l’image de soi et le poids. Ces comportements anormaux peuvent être dangereux pour la santé de l’individu. A ce moment-là il est nécessaire de consulter rapidement un professionnel afin de trouver les solutions nécessaires.
Les troubles alimentaires poussent au refus de s’alimenter, à des vomissements provoqués mais aussi à la dépression, l’abus d’alcool ou de drogue voire même l’anxiété.

Il existe trois types de troubles alimentaires :

Boulimie : Comme l’anorexie, la boulimie est une peur de grossir et une volonté de perte de poids. Chez ce genre de personne, la restriction de cette carence entraîne des crises alimentaires caractérisées par une perte de contrôle sur la maladie. Durant la crise de boulimie, le malade engloutit une quantité  démesurée d’aliment. Le résultat de cette crise est le vomissement qui peut être provoqué mais aussi  spontané.

Anorexie : Peur de grossir et un besoin obsessionnelle de maigrir. Elle touche généralement les jeunes femmes de 17 à 22 ans et pousse la victime à arrêter de manger. Pour intensifier la perte de poids, elle a la plupart du temps recours à l’hyperactivité physique (agitation, excitation, activité sportive …) et use de laxatifs et de diurétiques. Il existe toutefois, des formes d’anorexie plus rares, plus difficiles  à diagnostiquer qui peuvent apparaître chez le bébé, l’enfant ou la personne âgée.

Hyperphagie : Forme de boulimie qui touche en particuliers les hommes. Les crises se manifestent  par l’ingestion d’une quantité d’aliments appréciés. Contrairement aux crises boulimiques on y trouve du plaisir. Pour poser ce diagnostic,  il est nécessaire que les crises soient importantes.

Ces troubles apparaissent surtout chez les femmes mais surtout à l’adolescence. Toutefois les hommes sont également touchés (10%).

Des études ont démontré que les causes de troubles alimentaires seraient dues à plusieurs facteurs :

Lorsque ces troubles alimentaires perdurent, elles peuvent être dangereuses et les conséquences physiques peuvent être sévères. Souffrir d’un trouble alimentaire signifie souffrir psychiquement.
La première étape en vue d’une guérison est l’acceptation du problème. Accepter que l’on a un problème permet un rétablissement rapide. Pour cela il existe d’innombrables pratiques et thérapies pour influencer le comportement alimentaire. Ce processus peut durer des années.

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : Boire de l’alcool rendrait beau !
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Avez-vous l'habitude de faire la grasse matinée ?

    Voir les résultats

    3