Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Comment trouver un bon psy ?

Savoir s’affirmer sans en faire trop

Bien vivre
Publié le 06/09/2010 - Mise à jour le 31/12/2014

Savoir s'affirmerLe fait de s’affirmer, c’est être capable de dire oui, non, ce que l’on pense sans avoir à utiliser un comportement agressif pour se faire entendre. Savoir obtenir quelque chose qui nous tient à cœur sans écraser son entourage et sans être manipulateur.

Pour beaucoup, se réfugier dans la fuite, dans la passivité ou dans l’attaque est une manière de faire front aux difficultés rencontrées avec l’entourage. Que ce soit pour dire non à un groupe, ou exprimer une opinion différente, certains individus ne savent pas comment procéder afin de se faire entendre et comprendre d’autrui. Mais avant de s’affirmer face à autrui, il est important de s’affirmer face à soi-même… Lutter contre ses peurs, sa timidité, ses mauvaises habitudes… être capable de dire non à tout ce qui nous empêche d’avancer.

Il est temps d’ouvrir les yeux sur ce qui ne va pas chez-soi, pour y remédier et pour enfin pouvoir avoir assez confiance en vous et de vous affirmer face aux autres.
Le but est de rester soi-même face aux comportements et attitudes des individus qui vous entourent même si cela vous met hors de vous, mais de le faire avec savoir vivre. Et pour cela certaines facultés sont importantes comme la conscience, la réflexion, la capacité à exprimer ce qu’on ressent, l’empathie…la confiance en soi en fait grandement partie, pour y arriver il faut prendre conscience et accepter ce qui ne vas pas chez nous, afin de travailler dessus. Si vous avez confiance en vous, vous pouvez alors en donner aux autres. La volonté de vivre en harmonie avec les autres malgré le fait que chaque individu est comme il est, et a le droit de voir les choses sous un autre angle que le vôtre.

Des petites astuces peuvent vous mettre sur la voie de l’affirmation :

Le fait de faire preuve d’empathie, écouter son interlocuteur, lui reformuler sa position avant de donner la vôtre.
Répétez votre position aussi souvent qu’il le faut et le plus gentiment possible (dans le cas où l’interlocuteur fait mine de ne pas entendre ou comprendre).
Exprimer vos émotions positives ou négatives à haute voix et en complétant avec votre position.
Formuler une demande de façon positive, si vous avez besoin d’une personne, au lieu de lui donner un ordre ou de lui formuler un reproche directement, plutôt formuler votre demande de façon positive et constructive.
Les informations et explications que vous donnez doivent être claires et précises « sans tourner autour du pot ».
Il faut reconnaître ses torts, mais sans y ajouter explications, justifications, ni nuances.
Incitez vos interlocuteurs à faire de même avec vous, lorsqu’ils souhaitent formuler un avis par exemple, encouragez-le.
Utiliser un questionnaire direct sur ce qui semble positif ou négatif à vôtre interlocuteur.
Trouver une solution, ou aider à en trouver une, si vous refusez quelque chose a vôtre interlocuteur, trouvez une alternative.
Savoir trouver un compromis, si vous avez un avis différent de vôtre interlocuteur, il est possible de trouver un compromis qui vous satisfera tous les deux.
Evaporer sa colère et celle de l’entourage, restez ferme s’il le faut, mais calmez-vous si vous sentez de l’agressivité dans l’air ça apaisera l’atmosphère.
Et dans le cas où vous vous trouvez en plein dans une discussion qui vous déplait et vous ne voulez vous impliquer, ne dîtes rien qui puisse encourager ou engager la discussion.

Tout dépend dans quel contexte vous êtes mis a l’épreuve, mais ces astuces peuvent être combinées les unes au autres. Le fait de se tourner vers un professionnel pour la confiance en soi ou pour apprendre à s’affirmer est le meilleur moyen d’explorer vôtre intérieur, pour certain d’y faire le ménage et de repartir sur de bonnes bases. L’avantage de se faire accompagner, c’est d’y trouver un guide et accompagnateur, surtout pour les personnes qui ont peur ou n’osent pas.

Mon-Psychotherapeute.Com

  • ► Article suivant : Honte de soi
  • ► Article précédent : Les épreuves qui nous font grandir
  • Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

    POSEZ VOTRE QUESTION

    Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
    Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

    Laissez un commentaire pour cette article

    Suivez nous ...
    Abonnez-vous à notre newsletter,
    déja +11000 abonnés
    Votre avis...
    Vous arrive t-il de pleurer ?

    Voir les résultats