Trouver un psychothérapeute

Poser votre question

Accueil | Professionnels | Psychologue Compiègne (60200) – Célia Kinloch
a

Psychologue Compiègne (60200) – Célia Kinloch

Psychologue Compiègne (60200) - Célia Kinloch : Thérapies brêves, hypnothérapie, mal être, stress, image de soi, compulsions, adictions, phobies, tocs, difficultés éducatives, troubles du sommeil, Depression, Sevrage tabagique

fleche-moyenPsychologue Compiègne et Crépy-en-Valois – Célia Kinloch

[vignettepro id=”465″]

Domaines d’intervention :

  • Famille : Relation mère-enfant, Guidance parentale.
  • Sortir d’une problématique relationnelle aliénante : Harcèlement.
  • Dépasser les blocages émotionnels : Mal-être, Deuils, Tocs, Phobies, Dépendances, Sexologie, Phobie sociale.
  • Affirmation de soi : Réussite dans les examens, la vie professionnelle, Relation de couple.
  • Meilleure relation à soi-même : Affirmation de soi, savoir dire non, clarifier ses objectifs.
  • Douance : Evaluation enfants/adultes, et accompagnement psychologique.

psychologue-compiegne-crepy-en-valoisJe reçois depuis plus de huit ans des femmes, des hommes, des enfants, des adolescents qui ont tous en commun la volonté et l’espoir de d’apaiser, comprendre, dépasser leur difficultés. Choisir d’être entendu, d’être aidé, témoigne toujours d’une prise de conscience, d’une démarche volontaire, intime, personnelle, courageuse. C’est le premier pas vers le mieux-être.

L’objectif d’une thérapie est de retrouver cette simplicité, cet élan vital, ressentir nos émotions, notre capacité naturelle à nous diriger vers notre point d’équilibre. La souffrance n’est qu’un signal utile pour nous préciser que nous nous écartons de ce point naturel.

Être accompagné, être deux, sentir que l’on peut être accepté même avec ces doutes, favorise ce cheminement.

Une cliente m’a envoyée récemment ce message : ” Quel bonheur, en sortant d’une séance de se sentir allégée d’un poids avec l’impression d’avoir de nouveau en main les clés de sa vie.”Anna L
Ce message résume le but d’une thérapie.

Notre inconscient, comme l’affirme le thérapeute Milton Erickson, a des capacités impressionnantes pour nous aider à nous mobiliser en toute liberté, tout en respectant ce que nous sommes. C’est pour cela que l’hypnothérapie Ericksonienne, l’EMDR, l’IMO, font partie des avancées actuelles en thérapie, particulièrement utiles que j’utilise.
Ces avancées thérapeutiques permettent simplement à la fois de contacter en nous des ressources que nous ignorons (ou que nous n’activons pas), et de l’autre coté, de mieux prendre conscience des motifs profonds de nos blocages. Il en résulte un sentiment de liberté qui autorise de nouveaux chemins, de nouvelles façons de voir, de nouveaux comportements. Ces chemins sont propres à chacun, uniques, et libres.Chaque personne va avoir sa façon à elle d’utiliser ces ressources, et d’analyser ces blocages.

Comme Boris Cyrulnik l’affirme, nous avons le pouvoir d’aller mieux, quelle que soit notre histoire.

Le but ultime d’une thérapie : s’accorder à soi même de la confiance, accorder aux autres de la confiance, constater que cela est possible, et que ce changement de regard à des conséquences immédiates sur notre vie, sur notre mieux-être.

Je suis également formatrice, et fondatrice d’une association permettant à des personnes en difficulté sociale de faire appel à des suivis psychologiques de qualité.

Diplômes

  • Psychologue clinicienne dîplômée, incrite au répertoire ADELI.
  • Master II de Psychologie clinique et Thérapies
  • DESU de Psychopathologie clinique et Thérapies
  • Certifiée Praticienne Hypnose Ericksonienne

 

Laisser un commentaire