Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Thérapie couple, comment trouver un bon psy.

Thérapie primale

methodeComplementaire

cri

Arthur Janov présente à partir de 1967 la thérapie primale comme un  traitement pour la guérison de la névrose. Partant de l’hypothèse que les problèmes présents viennent des souffrances de l’enfance, elle est donc destinée à provoquer une véritable « surchauffe émotionnelle » laissant apparaitre les souffrances du passé.

 

trombonneQu’est-ce que la thérapie primale ?

  • La base repose sur la mise à jour de souvenirs emmagasinés dans l’inconscient, et l’expression de cette souffrance par le cri, cri correspondant à l’état primal, pré-langagier de son revécu.
  • Le déroulement de ce revécu d’événements profondément enfouis est nommé régression. Débutant par le présent (cortex cérébral), puis par une descente vers les souvenirs, les émotions (système limbique), et enfin vers l’enfance la naissance (cerveau reptilien), c’est la combinaison nécessaire pour réaliser un « primal».

Il n’est donc pas possible de guérir une personne en actionnant seulement les évènements du présent, puisque la plupart des traumatismes viennent bien au-delà de la parole, inscrits dans le corps et donc dans le cerveau reptilien.

trombonneL’application de cette thérapie

La cure, de nature brève, s’effectue en deux temps.

  • Elle commence par une procédure d’admission qui prend la forme de la rédaction d’un document dans lequel le patient raconte son histoire, ses difficultés et précise les raisons qui l’incitent à entamer cette thérapie.
  • Puis, dans un deuxième temps, la cure se poursuit en groupe.

ampoule-feuilleCette méthode est plus considérée comme un processus de développement personnel, qu’une thérapie en tant que telle, puisqu’elle fait revivre les moments douloureux, afin d’entrer en relation avec cet inconscient qui le fait souffrir.

La thérapie primale a ainsi pour but de débusquer les causes du mal-être dans l’inconscient. Elle se centre pour cela sur des événements ayant l’apparence de la banalité mais provoquant, chez le patient, des réactions inadaptées, cette méthode peut résoudre de façon définitive des problèmes tels que la dépression, l’anxiété, l’insomnie, les conduites addictives, les maladies cardiaques ainsi que de nombreuses autres maladies.

Mon-Psychotherapeute.Com

Thérapie primale

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Avez-vous l'habitude de faire la grasse matinée ?

Voir les résultats

2