Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Thérapie couple, comment trouver un bon psy.

L’addiction aux réseaux sociaux résumée dans une vidéo

Addictions
Publié le 12/09/2016 - Mise à jour le 07/11/2016

Une petite vidéo humoristique publiée sur YouTube par Maître Chat et s’inspirant d’une récente étude américaine fait sensation depuis quelques semaines. Le but étant de résumer simplement l’ampleur du phénomène des réseaux sociaux ainsi que les conséquences observées.

En moins de deux minutes, cette vidéo interpelle par les chiffres, mais également par la similitude entre l’addiction aux réseaux sociaux et celle à la drogue ou aux cigarettes. On y apprend que pour 48 % des 18/34 ans, le premier geste au réveil est de se connecter à Facebook !

Et dans la journée, l’utilisateur s’y connecte en moyenne 14 fois et passe environ 1 h 45 sur les réseaux sociaux (Skype, Twitter, Instagram…). Des consultations, qui sont la plupart du temps rapides et répétées, puisqu’en moyenne un utilisateur consulte son smartphone toutes les 10 minutes pour y rester 30 secondes. « Ces petits shoots de réseaux sociaux », rappel à la consommation de drogue, renforcent des habitudes déjà présentes et créées par les smartphones.

La cause de cette addiction est expliquée, selon la vidéo, par le fait que cette activité est avant tout sociale et interactive. Les messages, les « Likes »… flattent notre réputation, ils provoqueraient une réaction positive, stimulant le système de récompense dans notre cerveau, système qui correspond également à celui de la dépendance.

Les habitudes et les automatismes sont également mis en cause, la faute en revenant à une facilité d’accès d’après la vidéo : « Comme avec la cigarette, les réseaux sociaux sont maintenant accessibles directement depuis notre poche. » Un « sevrage » serait pourtant bénéfique, selon l’étude réalisée, puisqu’il y aurait une amélioration de la concentration et du sommeil, ainsi qu’une baisse du stress, de l’anxiété et du risque de dépression !

Les réseaux sociaux restent une activité qui doit être « consommée avec modération », si ce n’est pas le cas, cette vidéo fait réfléchir.

Mon-Psychotherapeute.Com

Si vous souhaitez copier un extrait de cet article sur votre site, assurez-vous de respecter les conditions générales d'utilisation du site Mon-Psychotherapeute.Com.

POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Laissez un commentaire pour cette article

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Avez-vous l'habitude de faire la grasse matinée ?

Voir les résultats

2