Parce qu'il est important d'être bien accompagné ! Contactez gratuitement un psychothérapeute, spécialisé en psychothérapie, ou posez votre question dans le formulaire. Thérapie couple, comment trouver un bon psy.

Psychothérapie Petite île – Isabelle Marchand

Professionnels Psychothérapeutes 974 La Réunion

fleche-moyenPsychopraticienne Grande Anse – Petite île (97429), Isabelle Marchand

Grande Anse - PETITE ILE
Isabelle Marchand160 chemin neuf
97429 Grande Anse - PETITE ILE
Ecrivez-moi
Approche Centrée sur la Personne - Individuel, couple, groupe
  • Mes articles (0)
  • Mes annonces (0)
  • Mon itinéraire
  • Pas d'article...
  • Pas d'annonce...

 

fleche-moyenApproche Centrée sur la Personne

L’Approche Centrée sur la Personne dans laquelle j’évolue est tellement « essentielle » et vivante que je n’ai ni besoin ni envie de multiplier les « outils ».

Toutefois, je nourrie mon art de pratiques personnelles telles que la Communication Non Violente et la méditation de pleine conscience (MBSR), ainsi que d’une recherche spirituelle et socio psychologique, avec dans ce dernier domaine l’animation de Groupes de Rencontre par la parole tout au long de l’année et une implication récente dans la co-création d’une association initiant et valorisant le mieux être soi, ensemble et en harmonie avec la nature.

Qu’est-ce qui nous amène à franchir le seuil du cabinet d’un psy ?

psychotherapie-petite-ile-grande-anseLes souffrances, les tensions, le chagrin, le besoin d’avancer, de passer à autre chose… d’être bien…. d’être vraiment soi-même…

Des constats et interrogations du genre : « Objectivement j’ai tout pour être heureuxSE et pourtant il me manque quelque chose !!! »

« J’en ai marre,…il faut que ça cesse…, j’en peux plus … je vais « pêter un câble » ou je le fais régulièrement dans telle situation ou avec telle personne »

« J’ai envie de m’affranchir du regard de l’autre, je désire trouver équilibre et épanouissement,……, j’ai besoin de changement, »

Des inquiétudes : « Je pleure tout le temps, suis-je en dépression ? »

« Quelques fois je me demande si je ne suis pas folle ou fou, si je suis « normalE » ? » « Pourquoi est-ce que je me mets toujours en couple avec des personnes qui ne me conviennent pas » « qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu pour….. » « Je n’y arriverai jamais !!! » « Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ? » etc….

psychopraticienne-petite-ileConcrètement comment cela se passe-t-il ?

Vous me contactez. Lors de cette première rencontre écrite ou verbale nous saurons si le « courant  passe » et si nous pouvons fixer un premier rendez-vous. Dès la première entrevue nous commençons à explorer ensemble les raisons qui vous amènent et la motivation de votre démarche (Il faut souvent du courage pour faire ces premiers pas, ne vous faîtes pas violence, prenez votre temps, écoutez-vous !) ; et, nous fixons ensemble les modalités de nos rencontres, la fréquence, la longueur, le prix. La première séance est déterminante et vous pouvez décider de ne plus revenir ensuite, son prix n’est pas négociable. Par contre si vous désirez vraiment vous engager dans une démarche soutenue de psychothérapie nous pourrons évaluer ensemble combien vous pouvez raisonnablement investir financièrement, ceci dans le respect de nos besoins respectifs.

Au fil de nos entretiens vous évoquerez ce qui est présent et vivant en vous, pensées, émotions, sentiments, ressentis, éprouvé, rêves, etc… C’est « ici et maintenant » dans la sécurité de l’alliance thérapeutique que tout se passe même s’il s’y rejoue le passé et que s’y questionne l’avenir… Chaque séance se suffit en soi mais elle participe d’un cheminement qu’il est possible d’évaluer même s’il ne vous parait pas toujours perceptible. « Ni chemin de croix ni parcours de Damas » la thérapie comporte son lot de joies et de peines, vous pouvez tour à tour vous sentir apaiséE, bouleverséE, en mouvement ou dans l’inertie quoiqu’il en soit il s’y passe toujours quelque chose. Nous nous emploierons à observer, prendre soin, accueillir sans jugement ni complaisance, vos peurs, vos difficultés, vos blocages et goûterons aussi ensemble à vos joies, votre sérénité, et réussites en tous genres…

Comment ça marche ? Un peu de théorie rogérienne pour les curieux

carl-rogers« Une thérapie réussie consiste en un grand nombre de ces mouvements de changements». Carl Rogers, 1956

Nos échanges nous permettent de co-créer une relation sincère et équilibrée.

Par mon accueil bienveillant, ma compréhension empathique, ma manière d’être authentique, et l’acceptation inconditionnelle de qui vous êtes je vous offre ma présence et nous évoluons main dans la main au sein d’un cadre relationnel sécurisé et chaleureux.

Sur cette relation qui se nourrit autant d’affect que de connivence intellectuel et s’appuie sur une juste distance, nous pouvons poser les bases d’un « travail » thérapeutique.

Le climat créé par toutes ses conditions réunies favorise l’émergence de moments de changement, pendant lesquels vous « expériencez »* la globalité de votre Être, vous vous sentez unifié, accordé, aligné. L’espace d’un instant vous êtes et acceptez pleinement ce que vous vivez dans le moment présent. Ce sont comme des pics de croissance que vous pouvez même percevoir un niveau physiologique.

*« expériencer » est un néologisme qui signifie faire l’expérience intérieurement, ce qui est différent d’expérimenter.

Mon parcours

L’existence n’est que succession de naissances et de ruptures…  La mienne n’échappe pas à cette règle, et je comprends aujourd’hui combien mon chemin professionnel est aussi personnel.  Tour à tour fille, maman, épouse,  femme,  salariée dans un domaine qui ne m’épanouit guère mais qui me procure sécurité et indépendance financière, je suis à présent « psy » (psychopraticienne pour  employer le terme exact),….et c’est comme si je l’avais toujours su.

Comme vous sûrement, j’ai questionné mes choix à maintes reprises, j’ai douté, je suis tombée je me suis relevée. Je sais aujourd’hui, que tout a un sens pour moi, que cette suite d’expériences, cette superposions de rôles sociaux, familiaux, tous ces « masques » que j’ai portés, ces panoplies que j’ai enfilées me rapprochaient, me rapprochent, jour après jours, instant après instant de qui je suis vraiment… Jacques Salomé affirme que « grandir c’est apprendre à se séparer en restant entier », à mon sens la thérapie est une voie qui peut permettre cela. Je suis convaincue que ce n’est pas le seul et unique moyen, par contre nous avons tous l’immense responsabilité de faire un effort de conscientisation avec persévérance.  C’est une démarche courageuse que nous accomplissons au quotidien, en solitude ou en lien… Le mouvement de vie qui sous-tend nos existences est précieux… prenons-en soin, écoutons son murmure, ne muselons pas ses cris, accueillons sans jugement son expression dans toutes les dimensions de notre Être au monde.

Nos « itinerrances »  (itinéraire + errance) se croiseront peut-être au carrefour de l’existence ordinaire, au sein d’un Groupe de Rencontre ou dans le confort de mon cabinet… J’ai confiance que nous nous trouverons si c’est ainsi que ce doit être.

Mes Diplômes et formations

  • Tout d’abord comptable puis gestionnaire je me suis appuyée sur mon DUT de Gestion des Entreprises et Administrations (1ère vie professionnelle)
  • Mobilisée par le désir de devenir Psychologue scolaire j’ai obtenu une Licence de Sciences de l’Education marche à gravir pour intégrer l’Education Nationale comme Professeur des Ecoles
  • Lassée rapidement des tentatives infructueuses de franchir cette étape que je m’étais fixée, j’ai revisité mon projet, et j’ai « lâché prise » avec mon besoin de sécurité pour m’octroyer la liberté de choisir un parcours de formation moins « conforme ».
  • A présent Certifiée dans l’Approche Centrée sur la Personne et titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie après 5 ans de formation tant théorique qu’expériencielle et pratique, je goûte le bonheur d’accompagner des personnes sur un bout de  leur chemin, tout en continuant à m’engager avec le meilleur de moi vers le meilleur de l’autre, de Nous.
  • « Mes universités »  s’étoffent du mouvement perpétuel de la vie, des rencontres, des expériences, dont je tente de retirer ma « substantifique moelle ».
  • Une amie s’étonnait que je puisse « faire feu de tout bois », comme pour Christiane Singer « seul ce qui brûle » vient apaiser la « peur panique d’éprouver une vie durant de toute tiédeur »….

 

FlecheBasContactez la psychopraticienne Isabelle Marchand en remplissant le formulaire ci-dessous
Psychothérapie Petite îlePsychopraticienne Petite île
POSEZ VOTRE QUESTION

Posez votre question, un psychothérapeute certifié vous répond !
Vos informations sont confidentielles. Tous les détails dans notre rubrique "Mentions légales"

Suivez nous ...
Abonnez-vous à notre newsletter,
déja +11000 abonnés
Votre avis...
Avez-vous l'habitude de faire la grasse matinée ?

Voir les résultats

2